Marchés de Noël annulés en Haute-Savoie : des chalets déjà installés et des familles qui bravent l’interdit

0 Comments

Suite à l’annulation de marchés de Noël, un esprit de rébellion anime les petits artisans, créateurs et producteurs locaux privés de leur stand en Haute-Savoie. En cette fin d’année, beaucoup jouent leur survie économique.

Ils peuvent heureusement compter sur le soutien des familles : « Non, hors de question de priver mes enfants du marché de Noël ! », peut-on lire sur les réseaux sociaux.

Pour faire face à cette situation inédite, la riposte est engagée : de multiples marchés de Noël virtuels émergent.

Les professionnels installent donc en toute impunité leurs chalets virtuels pour le plus grand bonheur des familles. Car sur la toile, tout est permis, y compris défendre Noël et sa féérie.

Les marchés de Noël virtuels à la rescousse des Haut-Savoyards

 

En dernière minute et un peu dans la panique, les producteurs locaux se demandent comment ils vont sauver leur peau. L’initiative d’un marché de Noël virtuel est sur toutes les bouches car partout en France ce type d’évènement voit le jour. Mais comment s’y prendre ? Se regrouper et créer une page facebook ou un site internet ? S’appuyer sur les collectivités locales pour organiser un marché virtuel ?

 

Plusieurs professionnels haut-savoyards ont été précurseurs en participant activement au lancement du marché de Noël virtuel du collectif d’artisans et de créateurs français MasterBox.

Il se distingue par sa taille « grandeur nature» et sa dimension nationale. Avec ses 220 chalets virtuels, il prévoit 2 millions de visiteurs.

 

Des artisans haut-savoyards dans le marché de Noël le plus grand et le plus visité de France ?

« Si on agrège notre initiative et la multitude de petits marchés de Noël virtuels qui sont en train d’éclore localement, on peut affirmer que pour la première fois, internet va tisser le plus grand et le plus visité des marchés de Noël de France » 

estime Vincent Naigeon, l’organisateur du Marché de Noël virtuel MasterBox.

 

Une prévision plus que réaliste. A titre de comparaison, le plus marché de Noël physique, celui de Strasbourg, compte environ 300 chalets pour 2 millions de visiteurs chaque année. Vient ensuite le marché des Tuileries à Paris avec ses 120 chalets. Tous deux sont annulés en 2020.

 

Des chalets virtuels et des webconférences avec le Père Noël

 

Pour recréer de la féérie dans son marché de Noël virtuel, Vincent Naigeon et son équipe proposent aux visiteurs de déambuler dans des allées et de visiter des chalets virtuels, comme dans la vraie vie.

 

Des webconférences seront même organisées avec le Père Noël, le vrai ! Les plus jeunes enfants pourront intéragir et lui poser leurs questions. Afin d’éviter que les croyants soient exposés aux fakes news concernant l’existence du Père Noël (les complotistes du CM1)… il est même prévu que les commentaires du tchat en ligne soient filtrés par une équipe de petits lutins modérateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *